Santé des sols : État des lieux et pistes d’action

Jeudi 15 avril 2021, l’AFJA a organisé une visioconférence sur la fertilité des sols. Cette rencontre a été animée par Adrien Cahuzac, rédacteur en chef adjoint du Betteravier Français et Marion Coisne, journaliste indépendante, en présence de :

  • Francis Bucaille, agriculteur et co-fondateur de la société Gaïago, spécialisée dans l’analyse, le diagnostic agronomique et la revitalisation des sols.  Auteur de l’ouvrage « Revitaliser les sols » aux éditions Dunod
  • Bertrand Deloste, ‎ingénieur projet innovations fertilité physique et biologique des sols chez Agro-Transfert Ressources et Territoires
  • Céline Pelosi, agro-écologue spécialisée dans les sols, chargée de recherche à l’Inrae Provence-Alpes Côte d’Azur, membre de l’Association française pour l’étude des sols AFES

Résumé

Pour Céline Pelosi, agro-écologue spécialisée dans les sols à l’Inrae, qu’est-ce qu’un sol en bonne santé ? « Un sol en bonne santé c’est un sol qui peut à la fois assurer la nutrition des plantes, qui va servir de support pour les cultures, pour la production végétale, mais aussi un sol qui va pouvoir être un support de biodiversité ».

Bertrand Deloste, ‎ingénieur projet innovations fertilité physique et biologique des sols chez Agro-Transfert, a un regard positif sur la santé des sols en France « Par rapport à nos voisins européens, je pense qu’en France on est assez précurseur quand il s’agit de problématiques agroenvironnementales ». Il souligne un changement de mentalité chez les agriculteurs. 

Francis Bucaille, agriculteur spécialiste de la revitalisation des sols, précise qu’aujourd’hui en France « on a des sols qui sont égratignés », mais dont la fertilité peut être restaurée rapidement sur une période allant de 2 à 5 ans. « Ce ne sont pas des dégradations irrémédiables » précise-t-il.

Concernant l’impact de l’arrêt des produits phyto, c’est plus long, constate Céline Pelosi : « Il y a dans les sols des rémanences de produits phyto d’il y a dix à quinze ans », des produits à la toxicité plus élevée que ceux utilisés aujourd’hui. « Pour remettre de la vie dans les sols, il faut à la fois changer les pratiques et remettre de la ressource pour les organismes du sol » explique Céline Pelosi. Le projet REVers, auquel elle participe, réintroduit notamment des vers de terre dans les sols viticoles.

Bertrand Deloste revient sur le projet Sol-D’Phy qui a permis d’identifier un trio d’outils (tige en métal, bèche et fourches) permettant aux agriculteurs d’établir facilement un diagnostic quant au tassement des sols et à l’activité biologique.

Dans une deuxième phase, en cours, le projet Sol-D’Phy s’attache à voir ce qui est faisable par les agriculteurs en fonction des contraintes de cultures, de sols et de climat, précise Bertrand Deloste. Les résultats de ces travaux ont vocation à être transmis aux agriculteurs.

Francis Bucaille partage leur opinion : « quand il s’agit de revitaliser les sols, ça ne suffit pas toujours de ne plus mettre de phytosanitaire dans les sols, il faut changer les pratiques ». Cela passe d’abord par un diagnostic des sols. Puis dans un second temps en fonction du diagnostic « on peut donner un petit coup de pouce » explique l’auteur de « Revitaliser les sols » ; par exemple en apportant au sol des prébiotiques qui permettent à certains micro-organismes endormis de se réveiller. Il spécifie que « dans 95 % des sols, réinoculer ne sert à rien, il suffit de donner les bons signaux ».

Les minutes

0:00:31 : présentation des intervenants : Francis Bucaille

0:01:09 : présentation des intervenants : Bertrand Deloste

0:02:19 : présentation des intervenants : Céline Pelosi

PARTIE : Constat sur l’état des sols en France : causes et conséquences

0:03:26 : Où en est la situation des sols agricoles en France ? Pour vous, qu’est-ce qu’un sol vivant et en bonne santé ?

0:03:58 : Réponse de Céline Pelosi

0:04:49 : Réponse de Bertrand Deloste

0:05:44 : Réponse de Francis Bucaille

0:08:50 : Aujourd’hui nous parlons de plusieurs usages des sols : différentes cultures, stockage du carbone, biodiversité. Est-ce qu’un le sol est en bonne santé servira à tous ces usages ?

0:09:17 : Réponse de Francis Bucaille

0:10:01 : Réponse de Céline Pelosi

0:10:44 : Est-ce que vous pensez que les sols agricoles français sont appauvris par rapport à leurs voisins européens ?

0:10:59 : Réponse de Bertrand Deloste

0:11:45 : Réponse de Francis Bucaille

0:14:12 : Réponse de Céline Pelosi

0:16:21 : Diriez-vous que les précédentes pratiques agricoles ont un impact sur la fertilité des sols ? Vous avez effectué des travaux sur la présence des produits phytosanitaires dans les vers de terre. Quelles en sont les conclusions ?

0:16:43 : Réponse de Céline Pelosi sur les pratiques agricoles

0:17:16 : Réponse de Céline Pelosi sur ses travaux sur les vers de terre

0:19:28 : Réponse de Francis Bucaille sur les molécules que l’on retrouve dans les sols

0:23:05 : Dans les pratiques culturales, il y a aussi l’utilisation de machines agricoles qui peuvent engendrer des tassements des sols. Quelles en sont les conséquences sur la santé des sols ?

0:23:31 : Réponse de Bertrand Deloste

0:27:49 : Réponse de Francis Bucaille

0:32:28 : Réponse de Bertrand Deloste

0:33:38 : Quels impacts peuvent avoi les rotations sur la fertilité des sols ?

0:34:12 : Réponse de Bertrand Deloste

0:35:47 : Réponse de Céline Pelosi

0:37:17 : Est-ce que le climat a aujourd’hui des conséquences sur la santé des sols ?

0:37:41 : Réponse de Francis Bucaille

0:41:12 : Réponse de Céline Pelosi

0:44:46 : Est-ce que les agriculteurs ont conscience de l’état de leurs sols et de la nécessité d’agir ?

0:44:53 : Réponse de Bertrand Deloste

0:46:25 : Est-ce que vous pensez que les agriculteurs sont bien conseillés sur ces questions de revitalisation et de fertilité des sols ?

0:46:35 : Réponse de Francis Bucaille

PARTIE 2 : Les solutions

0:50:55 : Quelles solutions apporter au sol pour assurer sa fertilité ?

0:51:30 : Projet Sol-D’Phy présenté par Bertrand Deloste

Phase 1 : outils de diagnostic de tassement des sols et des traces d’activités biologiques

Phase 2 : accompagnement technique et scientifique pour des changements de pratique suivant les sols et les cultures

0:57:02 : Projet REVers présenté par Céline Pelosi : revitalisation des sols viticoles par inoculation de vers de terre

1:00:00 : Quelles différences entre agriculture de conservation et agriculture régénératrice ? En quoi peuvent-elles apporter des solutions au sol ?

1:00:23 : Francis Bucaille

1:07:07 : Quel est votre point de vue sur le tout récent indicateur mondial de l’état des sols qui se base sur la prise d’images satellitaires des couverts végétaux ?

1:07:47 : Réponse de Francis Bucaille

1:09:07 : Réponse de Céline Pelosi

1:09:33 : Réponse de Bertrand Deloste

1:09:51 : Remerciements et fin

Laisser un commentaire