Les 3 lauréats du Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 26 avril 2021

Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire 2020 :

Grand Prix : Eric de La Chesnais, Le Figaro

2ème Prix : Ivan Logvenoff, Agra Presse

Prix « Graine d’innovation » : Gildas Baron, La France Agricole

Le jury du Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire 2020, réuni vendredi 24 avril 2021 sous la présidence d’Isabel Malsang-Salles, journaliste à l’Agence France Presse (AFP), a décerné cette année trois prix :

Grand Prix (1300 €) à Eric de La Chesnais, pour son reportage « A Rouans, la guerre des haies » publié dans le quotidien Le Figaro du 30 décembre 2020.

L’abattage de haies engendre de nombreuses problématiques tant au niveau des pertes en eau, que de la disparition d’écosystèmes que l’on sait aujourd’hui nécessaire à l’agriculture. Cette commune de Loire-Atlantique s’interroge sur un prochain projet de remembrement.

2ème Prix (700 €) à Ivan Logvenoff, pour son enquête « Les fermes pionnières du zéro carbone » publié dans l’hebdomadaire Agra Presse, du 23 novembre 2020.

Dans cet article au cœur de l’actualité climatique, dix fermes françaises championnes de la neutralité carbone sont étudiées à la loupe avec le souci permanent de relever les diminutions ou les compensations d’émission de gaz à effet de serre.

Prix « Graine d’innovation » (700 €) à Gildas Baron, pour son article « La Paganelle a amélioré nos conditions d’estive » publié dans l’hebdomadaire La France Agricole, du 11 septembre 2020.

Pour ces bergers le pâturage d’été en montagne gagne en confort grâce à cette innovation. Le lait et le fromage qu’ils produisent avec leur brebis bénéficient également d’une amélioration de leur qualité sanitaire.  

Cette année, les jurés ont départagé 43 candidatures de presse écrite.

Le nombre de candidatures de presse audiovisuelle ayant été trop faible cette année, le jury a pris la décision à l’unanimité de ne pas nommer exceptionnellement de lauréat dans cette catégorie. Les jurés tiennent à remercier chaleureusement les candidats de presse TV, radio et web qui ont participé à cette édition et les encouragent vivement à candidater de nouveau l’année prochaine.

Les jurés ont apprécié retrouver dans les sujets proposés toute la diversité de l’agriculture. Les publications ont été marquées par une actualité forte autour du changement climatique et de la pandémie de Covid19. Les jurés soulignent la qualité rédactionnelle de toutes les candidatures.

Isabel Malsang-Salles, Présidente du jury, a souhaité mentionner deux coups de cœur partagés avec les membres du jury pour la qualité de leurs articles :

Le Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire et le prix « Graine d’innovation » seront remis par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le courant de l’année, si les conditions sanitaires le permettent.

Les biographies des lauréats

Journaliste au Figaro depuis 22 ans, Eric de La Chesnais, s’occupe depuis 2018 de la rubrique agriculture et ruralité dans les pages Société du quotidien. Il avait couvert ce même secteur dans les pages saumon du supplément économique pendant 10 ans. Quand il n’est pas à Paris, il est en Mayenne dans son exploitation agricole spécialisée dans la production de foin. Cela lui permet de côtoyer au plus près les réalités du terrain. Outre un troisième cycle en communication multimédia acquis en 1994 à Audiencia à Nantes pour devenir journaliste, Eric de La Chesnais a suivi une formation agricole à l’ESA (Ecole supérieure d’agriculture d’Angers) entre 2005 et 2007 avec un stage de six semaines dans une exploitation laitière bretonne pour pouvoir devenir agriculteur et s’installer dans la ferme familiale.

Ingénieur agronome de formation (AgroParisTech), Ivan Logvenoff a travaillé dans l’analyse des marchés agricoles et le secteur du paysage, avant d’entrer à La France Agricole en 2018. Depuis 2019 chez Agra Presse, il couvre désormais l’actualité économique et politique liée à l’environnement, au climat et à la biodiversité. Les quelques mois passés au cours de ses études en Russie, en Argentine, et aux Pays-Bas le poussent toujours aujourd’hui à s’intéresser à des sujets agricoles au-delà des frontières françaises.

Gildas Baron est journaliste à La France Agricole, au sein du service machinisme. Il y couvre des sujets relatifs aux agroéquipements et aux énergies renouvelables, avec un attrait particulier pour l’autoconstruction. Il a rejoint la rédaction fin 2019, juste après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur agronome à Agrocampus Ouest, l’école d’agronomie de Rennes, où il a suivi une spécialisation en agroécologie. Il a grandi sur l’exploitation agricole familiale située à Allaire, dans le Morbihan, où sont produits du lait, de la viande de bœuf et du jus de pomme, en agriculture biologique.

Le Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire

L’association française des journalistes de l’agriculture et de l’alimentation (AFJA) réunit environ 200 membres, avec des journalistes de la presse professionnelle et de la presse généraliste qui traitent de l’agriculture et de l’alimentation.

Créé par l’AFJA en 1967, le Grand Prix AFJA du Journalisme Agricole et Agroalimentaire est remis chaque année à un ou plusieurs journalistes titulaires de la carte de presse, pour la qualité d’un article, d’un reportage consacré à l’agriculture, à l’alimentation, à la ruralité ou à l’environnement.

Contact presse :

AFJA – Fleur Boutillier – Tél : 01 42 46 90 48 – Email : contact@afja-asso.fr

Retrouvez l’AFJA sur www.afja-asso.fr et sur twitter @afja1

Président de l’AFJA : Adrien Cahuzac, rédacteur en chef adjoint du Betteravier Français

Secrétaire générale de l’AFJA et du Grand Prix : Marion Coisne, journaliste indépendante

Laisser un commentaire