Les formations pour les pigistes

Comme tout salarié, le journaliste free-lance accumule des droits à la formation. Pour en bénéficier, il faut se connecter sur son compte personnel de formation au (CPF) via www.moncompteformation.gouv.fr , seul site officiel parmi une multitude de fraudeurs.

L’Afdas finance également des formations pour les pigistes presse écrite (sans que l’on ait besoin de piocher dans le CPF). Pour faire une demande de financement, il faut être titulaire de la carte de presse en cours de validité avec la mention « pigiste » au verso et justifier de bulletins de salaire en qualité de pigiste sur les 12 derniers mois. 

Nous vous proposons une petite sélection de centres de formations contactés et/ou testés, classés en trois parties :

Améliorer ses compétences journalistiques

Le CFPJ basé à Paris, propose plusieurs dizaines de formations certifiantes, éligibles au CPF sur la pratique du journalisme multi-médias (papier, web, vidéo, photo, radio…). Parmi les basiques : vérifier les sources, améliorer son style, éditer sur plusieurs supports qu’ils soient en presse régionale ou nationale…

Site : www.cfpj.com

Améliorer ses compétences en matière d’agronomie, de pratiques et gestion agricoles

Le CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole) de Metz Courcelles-Chaussy propose des formations courtes de 1 à 4 jours en présentiel ou à distance sur les arbres fruitiers et l’environnement, ainsi que des stages inter-entreprises.

Site : https://eplea.metz.educagri.fr

Améliorer ses connaissances en langue

British Council à Paris

Classé par l’étude Le Point-Statista dans le top 10 des formations en langue, le British Council propose des formations collectives certifiantes, en classe, à distance ou en formule hybride, qui combine les deux.

Site : https://www.britishcouncil.org

Mundi Lingae

Formations en espagnol, anglais, allemand, italien, chinois… Particularité : un enseignement sur-mesure avec des professeurs qui se déplacent à domicile

Site : https://mundilinguae.fr